Maux-de-Je


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Touria Ikbal, L'épître du désir

Aller en bas 
AuteurMessage
Psychopatate
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 89
Age : 29
Auteur préféré : Daniel Pennac
Age : 18
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Touria Ikbal, L'épître du désir   Lun 11 Juin - 14:10

l'épître du désir

Aux cimes de la perplexité
se situe le dévoilement

Aux confluents des contradictions
apparaît la certitude

Aux foisonnements des couleurs
naît l’immaculé

Aux fonds des germes du désir
naît l’infinité des possibles



Je jure
de te chérir
jusqu’à ce que s’éteigne
ce qui n’a jamais été
et que reste
ce qui n’a jamais cessé d’être

Ibn Al Arîf





Sur le chemin de notre amour
les temps se croisent
Je viens vers toi accablée par mon passé
tu me transportes vers un avenir
enfoui dans le désir
Je t’implore d’un présent qui renvoie à l’éternité
Souffle d’onction et d’humilité
Nostalgie parmi la nostalgie
Désir dans le désir
Tu es en moi
Tant que je suis en moi

L’heure est à toi
Je t’appelle
L’écho d’une musique céleste
me caresse les oreilles

-c’est toi ?
-oui, c’est moi
-quand es-tu revenue ?
-Je ne suis jamais partie
-Que deviens-tu ?
- plus que manque et vide sans toi
-Où es-tu ?
-en toi

Tu es l’équivalent de mon bonheur
le sens de mon émoi
Factice est tout lien avant et après toi
Je me rétrécis
tu t’élargis
Je découvre en toi
jubilation et joie
Tu es une danse faite pour moi
Je tourne de cercle en cercle
embrasée par l’ardeur du désir
Les louanges des chantres exaltent
Les élans des passionnés éclatent
De ma bouche
ils empruntent chant et soupir
Entre eux, je te vois
Dans chacun, je te vois
Entre toi et moi, je te vois
Entre moi et moi, je te vois
Toute forme est la tienne
Je danse en toi et pour toi
Je tombe en toi et me lève de toi
Dans le ciel
tu es ciel
Sur terre
une distance non ployée par les pas

La nostalgie a soif ma nostalgie
et de moi le monde se ressource de désir


J’enfonce
sans cesse
le couteau dans la plaie
de l’absence
afin que mon désir
pour toi ne guère
s’apaise







Dans la matrice de l’immensité
je te porte une éternité
je te porte un sens
mûrissant dans mes entrailles
jusqu’à la vieillesse
de moi tantôt s’approchant
tantôt se détachant
s’agitant
aux grés de mes vicissitudes
grandissant
grandissant
grandissant

Vertiges et égarements
me taraudent
et les ouragans de la passion
Subitement
un appel à l’existence de toi s’empare
et le désir de paraître afflue en ton être
Mon corps refuse la désunion
Mes sens crient angoisse et tressaillement
Tu t’obstines à prendre forme
J’acquiesce
Tu éclates des replis de mon être
un sens qui meut toutes les lettres
Tu jaillis de la glaise de mon indigence
une lueur perçant le voile de l’ignorance
Tu t’extirpes hors de moi
au fin fond de l’univers
emportant le sens de ma quintessence
me léguant la perpétuelle quête de ton essence
et la nostalgie le secret de mon existence
Corps mutilé
cœur supplicié
je ne suis désormais que le reflet de ton reflet
l’ombre effacée au fond de ton miroir
le désir en moi brûle de désir de te voir
Mes forces s’ébranlent


Des états d’une effarante complexité
de moi s’emparent
arrachement
déchirement
propos
recueillement
enivrement
dégrisement
délaissement
relâchement
nostalgie
ironie
angoisse
mélancolie
lassitude
folie

A part toi

y a t-il une vérité
Tu es la vérité des vérités
la substance de l’unicité
Au tréfonds de moi
tout est confusion
la force est faiblesse
le doute est certitude
la joie est empreinte de tristesse
je ne sais plus qui je suis
je voudrais hurler ou murmurer
peu importe :
Que m’importe
tout ce qui n’est pas toi

_________________

«Et l'Ange diaphane en moi répond "non" tout en se disant que les anges sont des cons....» Pennac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maux-de-je.exprimetoi.net
 
Touria Ikbal, L'épître du désir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maux-de-Je :: Littérature :: Poésie-
Sauter vers: