Maux-de-Je


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfance de Nathalie Sarraute

Aller en bas 
AuteurMessage
Ly
Lecteur à ses heures perdues
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 30
Auteur préféré : Molière
Age : 19
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Enfance de Nathalie Sarraute   Sam 21 Juil - 19:51

Enfance (1983)
Nathalie Sarraute (1900-1999)

Trois ans après "L'Usage de la parole", Nathalie Sarraute publie "Enfance". Le livre obtient un grand succès. Un nouveau public aborde ainsi l'oeuvre réputée difficile de l'écrivain mais, aussi bouleversants que soient ces "souvenirs" d'une enfance entre la France et la Russie, ils s'inscrivent dans l'unité organique de l'oeuvre, saisis à la naissance du "ressenti", "hors des mots", en un dialogue entre l'écrivain et son double, entre la voix narratrice et la voix critique. Le titre choisi s'inspire d'une tradition littéraire russe ("Enfance" de Tolstoï en 1852, et "Enfance" de Gorki en 1913). L'absence d'article a pour but de généraliser.

"Enfance", c'est une œuvre de recherche où l'auteur supprime le problème du point du narrateur. En effet, il passe dans une même phrase d'un personnage à un autre sans transition. Sarraute veut rendre la fluidité de la conscience : le langage ne doit pas se figer.
Dans le récit de sa propre vie ("Enfance" est l'évocation des souvenirs de petite fille de l'auteur, et plus particulièrement des relations souvent difficiles qu'elle a pu entretenir avec sa mère qui avait choisi de vivre en Russie, sans sa fille, avec son second mari), elle sera amenée à s'interroger sur l'acte d'écrire. Elle réfléchit sur l'écriture autobiographique elle-même et sur la raison que l'écrivain a de se raconter.
L'originalité d' "Enfance" est le dédoublement du personnage adulte. L'un souhaite se plonger dans le passé alors que l'autre est sceptique. C'est donc le premier qui assume la narration, mais dans une sorte d'osmose avec le "je" passé.
L'écriture de Nathalie Sarraute, à l'image d'un poème en prose, a permis à l'auteur de ressusciter une expérience exceptionnelle. C'est un moment privilégié de l'enfance qui est décrit.
"Enfance" se compose de 70 segments pour 270 pages. Cette fragmentation a pour but de simplifier l'analyse. Chaque segment s'appuie sur une double unité : géographique (ou topographique) et mentale.


study Source: http://www.bacfrancais.com

Avis personnel:

J'ai beaucoup aimé ce livre, que j'ai lu avec un grand interet. Beaucoup on dit que l'absence de suite chronologique et le style fragmentaire les a gêné, pour ma part c'est ce qui m'a plu. Cela m'a parmis d'entrer dans sa psychologie et de "vivre" ses souvenirs.
Bref, j'ai adoré ! Very Happy

Mes passages préféré, ceux qui m'ont le plus marqué sont quand elle refuse de se laisser enfermer dans les mots par lesquels on l'a définé, et quand elle joue à la maîtresse pour apprendre ses leçons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enfance de Nathalie Sarraute
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Equipe n° 2 : Mylène et Nathalie
» Nathalie Baye
» Portrait de Mylène Farmer par Nathalie Rheims
» Nathalie D'amours et syndicat ???
» Nathalie Dudeck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maux-de-Je :: Littérature :: Biographies, Autobiographies-
Sauter vers: