Maux-de-Je


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le Mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux

Aller en bas 
AuteurMessage
Psychopatate
Admin
Psychopatate

Féminin Nombre de messages : 89
Age : 31
Auteur préféré : Daniel Pennac
Age : 18
Date d'inscription : 11/06/2007

Le Mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux Empty
MessageSujet: Le Mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux   Le Mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux EmptySam 16 Juin - 14:02

Le Mystère de la chambre jaune est un roman de Gaston Leroux publié dans le supplément littéraire de l'Illustration de septembre à novembre 1907, en volume en 1908.

Le grand succès de ce livre tient, au-delà de son intrigue, aux quelques éléments surréalistes et poétiques, qui feront notamment l'admiration de Jean Cocteau qui signera la préface du roman.

Histoire : Un crime vient d'avoir lieu au château du Glandier : Mademoiselle Stangerson, fille d'un célèbre savant, a été victime d'une agression sauvage dans sa chambre, hermétiquement close. Le célèbre policier Frédéric Larsan est sur la piste de l'agresseur, mais Joseph Rouletabille, jeune journaliste, mène lui aussi son enquête, aidé par son seul sens du raisonnement. C'est lui qui finira par percer le mystère de la chambre jaune et démasquer l'auteur de ce crime et découvrir ses propres liens avec la victime. Le meurtrier est Frédéric Larsan, qui est en réalité un bandit.

Ce roman trouvera sa suite dans le Parfum de la dame en noir, qui, reprenant une bonne partie de la même galerie de personnages, sera le théâtre d'autres faits étranges et d'autres révélation

Anecdotes littéraires : Une phrase mystérieuse dans le roman « Le presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat » prendra rapidement pour les amateurs le statut de citation "culte".
Dans la première édition du roman, le reporter se nomme Joseph Boitabille et pas encore Joseph Rouletabille.

Source : Wikipédia

_________________
Le Mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux Sgnpsycho2fq6
«Et l'Ange diaphane en moi répond "non" tout en se disant que les anges sont des cons....» Pennac.
Revenir en haut Aller en bas
http://maux-de-je.exprimetoi.net
 
Le Mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» engorgement lait jaune après un an arrêt?????
» Oeufs surprise (The Immaculate Eggception) jaune ou rose
» Votre chambre ?
» les atlantes, l'école des mystères
» Votre chambre de rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maux-de-Je :: Littérature :: Littérature policière-
Sauter vers: